Une multiplication des mesures visant le renforcement de la prévention des risques professionnels a été observée. Nous pouvons citer notamment la réforme des régimes de réparation des préjudices résultant des accidents du travail et des maladies professionnelles dans les secteurs public et privé ainsi que les modifications apportées en 1996 aux dispositions du code du travail régissant la santé et la sécurité au travail (généralisation des services de médecine du travail pour couvrir tous les travailleurs quelque soit l’activité et la taille de l’entreprise, l’institution de la fonction de sécurité au sein des entreprises ).