Passeport : Changement d’un passeport ordinaire pour les Tunisiens résidents à l’étranger

Conditions d’obtention
  • Changement d’un élément de l’identité.
  • Ou passeport non valable à l’utilisation (vétuste, altéré ou pages achevées).
  • Le demandeur doit être libre des interdictions indiquées par la loi n° 75-40 du 14/05/1975 relative aux passeports et aux documents de voyage et les textes subséquents.
Pièces à fournir
  • Un imprimé d’obtention d’un passeport ordinaire lisible à la machine, le remplir et mettre la signature dans la case y afférente.
  • Le passeport à changer.
  • Copie de la carte d’identité nationale avec présentation de l’originale ou un extrait de naissance pour les mineurs.
  • 04 photos avec les caractéristiques suivantes :
    • Fond blanc.
    • Format 3.5/4.5 cm.
  • Autorisation du tuteur, accompagnée d’une copie de sa carte d’identité, pour les mineurs.
  • Justificatif de scolarisation pour les élèves et les étudiants.
  • Tout document prouvant la résidence réglementaire à l’étranger.
  • Quittance de paiement du droit de timbre fiscal dû:
    • L’équivalent en devises de 25 dinars Tunisiens pour les élèves, étudiants et les enfants âgés de moins de 6 ans.
    • L’équivalent en devises de 150 dinars Tunisiens pour les passeports vétustes ou altérés.
    • L’équivalent en devises de 80 dinars Tunisiens pour les autres.
Lieu de dépôt du dossier
  • Ambassade ou consulat concerné.
Délais
  • Dans les 15 jours à compter de la date de dépôt du dossier.
Cet article vous a-t-il été utile ?

Comments

Zouhour HARBAOUI

Bonjour,

Mon père habite à Saint-Denis dans le 93 (France). Il a une carte d’invalidité. Nous avons déposé une demande de renouvellement de passeport au consulat de Tunisie à Pantin le 03 août 2021. On nous a dit qu’il fallait attendre un mois avec d’obtenir le nouveau passeport. La raison ? Mon père n’a pas utilisé une seule fois son précédent passeport ; ce dernier est donc vierge. Or, si mon père ne l’a pas utilisé c’est parce qu’il était dans l’incapacité de se rendre en Tunisie, ayant subi une opération à cœur ouvert et ayant été hospitalisé plusieurs fois durant ces cinq années. Au consulat, ils n’ont pas cherché à comprendre et nous ont dit que c’était la loi. Or, je ne trouve aucunement trace de cette “loi” nulle part. Pouvez-vous me dire ce qu’il en est exactement ? Car étant résidente en Tunisie, je dois rentrer et ne peut laisser mon père seul. Il faut qu’il rentre avec moi. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *